VISION vip S.A. - Rue du Parc, 63 - B-4020 Liège - Tel: +32 (0)4 344 06 67
Mail: info@vision-vip.be

En savoir plus …. en détail

Préambule :

Comme évoqué dans la rubrique "Accueil", celle-ci est destinée aux personnes qui souhaitent, avant de nous rencontrer ou de s'engager contractuellement avec notre Société, obtenir un maximum d'informations détaillées et précises sur notre manière d'agir et sur la véracité des affirmations divulguées dans les chapitres précédents.

En effet, très fréquemment, lors d'une première entrevue, et quelle que soit la nature du projet envisagé, nous sommes presque toujours obligés de fournir et de répéter les mêmes explications.

Imaginez-vous un seul instant ce que cela peut donner lors d'une journée animée à Batibouw lorsque nous rencontrons entre 10 et 15 couples ….  et où à la fin, nous n'arrivons même plus à savoir de manière précise ce que nous leur avons expliqué !!!

Dans le même registre, c'est plus ou moins le même scénario lorsque 3 ou 4 premières entrevues sont prévues sur la même journée.

L'option retenue de les transcrire sur notre site, permettra non seulement à toute personne avec qui nous avons eu un entretien, d'avoir la preuve écrite de ce que nous leur énonçons oralement.

De plus, cela devrait éviter au maximum toute forme de malentendu entre la perception  que fera notre interlocuteur du discours répétitif déclamé par un professionnel dans son domaine de prédilection, alors que simultanément, il essayera d'assimiler et de comprendre les réponses en faisant en plus l'effort de s'en souvenir !!!

Enfin, pour certains cas spécifiques, comme par exemple l'explication sur l'approche réaliste des différents délais, non seulement nous passons énormément de temps à tout expliquer dans les moindres détails, mais en plus, il nous arrive de devoir nous justifier ou pire encore de nous défendre par rapport à certaines contrevérités ou désinformations divulguées par d'autres " professionnels ".

 

 

Thèmes abordés : 

1. Des estimations "très et trop rapides"

Nous ne saurons jamais assez vous mettre en garde contre ce mode de calculs visant à déterminer une enveloppe budgétaire au prorata des m² construits.

En effet, s'il est applicable pour des nouvelles constructions, il est complètement impossible de le transposer lors d'une approche budgétaire pour des travaux de Transformations (pris au sens large du terme).

 

2. Un planning réaliste

Lors d'une première entrevue, nos différents interlocuteurs sont très souvent étonnés négativement pour ne pas dire plus ….   par l'importance en temps des délais que nous annonçons … (entre 18 et 24 mois !!!).

 

3. La R de la R.A.C.E.

L'initiation de tous les projets que nous développons en collaboration avec des Architectes ou des bureaux d'Archiecture inscrits à leur Ordre Professionnel se fait contractuellement au départ de la convention R (Recherche) de la R.A.C.E. qui présente les 4 caractéristiques suivantes :

 

 

1. Des estimations "très et trop rapides"

Si le coût de la construction neuve est en général élevé, proportionnellement, les prix pratiqués dans le cadre de travaux d'extensions leurs sont supérieurs … et pour les transformations et rénovation … c'est encore pire.

Nous nous permettons de vous mettre en garde afin que vous fassiez preuve d'une extrême prudence contre cette pratique utilisée trop fréquemment par des personnes qui s'autoproclament "Spécialistes", "Experts" ou encore "Professionnels" en Transformation et qui arrivent à vous fournir des estimations au prorata des m² construits ou transformés !!!

Cette manière d'agir masque certainement le fait qu'ils ne maitrisent  pas, ou peu les aspects réglementaires, techniques et conceptuels de votre projet et qu'ils ne savent ou ne veulent pas les aborder !!!

Nous assimilons cette pratique à de la vente forcée comme la pratiquent certains Vendeurs de ….

Dans 99 % des cas, cela vous conduira aux pires déboires ou désillusions avec le risque de vous dégouter à tout jamais d'entreprendre quelques travaux que ce soit !!!

En premier lieu, ayez toujours à l'esprit les 3 questions fondamentales et incontournables :

  1. Obtiendrez-vous les autorisations requises pour effectuer les travaux dont vous rêvez ???
  2. Pourrez-vous les payer en totalité ou en partie ???
  3. Dans le cas de réponses affirmatives aux deux premières questions, leur réalisation pourra t'elle se concrétiser sans désagréments majeurs pour vous et votre famille (ex : déménagement, …) dans des délais qui vous conviennent ???

Eu égard à ces 3 interrogations majeures, et même si dans un premier temps, le reste vous semble accessoire, il nous paraît impératif que vous preniez le temps d'aborder et de solutionner l'ensemble des paramètres composant votre projet avant de fournir des réponses sans équivoque aux questions fondamentales évoquées ci-dessus.

Pour étayer nos différentes affirmations, quelques exemples simples, concrets et fréquents nous permettent de vous faire prendre conscience de la grande complexité qu'éprouvera tout prétendu "Spécialiste", "Expert" ou "Professionnel" à vous donner tout de go des réponses précises aux questions posées et encore plus à vous fournir des estimations fiables et plausibles.

Au départ d'une simple supposition :

"Vous êtes l'heureux Propriétaire d'une maison 4 façades dont vous avez fait l'acquisition il y a une quinzaine d'années et souhaitez y faire réaliser une extension de + 30 m² sur 1 seul niveau".

Préambule :

La surface de 30 m² n'est pas anodine en soit car trop souvent, le Profane considère que pour cette emprise au sol … il peut tout réaliser sans permis … ou alors tout au plus obtenir une autorisation qui ne nécessitera pas l'intervention "coûteuse" d'un Architecte.

En définitive, cela fera surtout la "joie" de l'Entrepreneur peu scrupuleux qui pourra très rapidement commencer les travaux en évitant d'avoir un interlocuteur professionnel face à lui pour le contrôler.

Mais de nouveau, minimum 4 interrogations subsistent :

  1. L'obtention ou non du Permis d'Urbanisme ou d'une Autorisation est-elle bien exacte ?  Il ne nous est pas possible de répondre en quelques lignes à cette question… car les réponses dépendent de tellement de facteurs allant de la situation précise du bien aux textes de lois et à l'interprétation qu'en font certaines personnes.  Toujours est-il qu'il s'avère trop souvent que le Profane n'a pas posé les bonnes questions ou qu'il a fait une interprétation erronée des réponses obtenues … et qu'en définitive, il risque d'entreprendre son futur projet sur base de mauvaises informations.
  2. Quid de la responsabilité civile du Propriétaire si, au départ des 30 m² supposés, pour toutes sortes de raisons, l'Entrepreneur en a volontairement réalisés 40 engendrant le fait que le bien immobilier se trouvera frappé d’une infraction… qu'il faudra éventuellement régulariser (avec coûts, amendes … à la clé) ? 
  3. Qui réalisera les plans d'exécution et qui en prendra la responsabilité ?
  4. Quid de la garantie décennale si le seul Professionnel (en l'occurence l'Entrepreneur) vient à défaillir pendant la durée du chantier ou peu de temps après son achèvement alors qu'il s'avère que certains travaux sont frappés de vices graves ?  A l'exception des Architectes … rares sont ceux qui aborderont cet aspect, même si nous comprenons qu'il n'appartient pas spécialement aux Autorités Administratives de faire la publicité de la profession d'Architecte !!!

Quelques questions courantes :

D'un point de vue urbanistique, quelle est la situation du bien ?

  • fait-il partie d'un lotissement - avec sa réglementation propre définissant entre autres les limites de la zone constructible, la volumétrie, le type de toiture, la nature des matériaux… autorisés ;
  • fait-il partie d'un P.P.A. (Plan Particulier d'Aménagement) ;
  • fait-il partie d'un périmètre protégé ;
  • est-il situé le long d'une route nationale, d'une voie navigable, en zone inondable ??
  • y a-t-il un Règlement Communal sur les bâtisses, ….. ??

Rien qu'en prenant connaissance de ces éventuelles différentes impositions … il faudra dès le départ arrêter de rêver à quelque chose pour laquelle on n'obtiendra pas l'autorisation !!

L'extension envisagée sera-t'elle réalisée à l'avant ou à l'arrière de la construction existante ?

Il va sans dire que si la maison était mitoyenne sur ses 2 côtés latéraux, la réponse serait évidente puisque dans ce cas précis, tant l'accessibilité au chantier que les diverses manutentions seraient sans rapport entre elles suivant que l'extension serait réalisée contre la façade avant ou à l'arrière.

Pour notre exemple, ce sera éventuellement l'accessibilité aux différents emplacements envisagés qui pourra s'avérer être un facteur déterminant et ce notamment en fonction du relief du terrain, de la largeur de l'éventuel passage disponible, de la nature des aménagements d'abords, de la présence ou non d'accessoires du réseau d'égouttage ou d'autres installations enfouies.

Quelles seraient les incidences … si au lieu d'envisager une extension de 30 m² sur 1 seul niveau, vous pensiez à en réaliser une de 20 m² sur 2 niveaux (en supposant bien évidemment que ce soit possible) … car en définitive vos 40 m² (2 x 20 m²) ne comporteraient des fondations et une toiture que pour une superficie de 20 m² !!

L'extension projetée sera t'elle réalisée contre un mur érigé au-dessus d'une maçonnerie de cave, d'un vide-ventilé ou d'une dalle de sol ?

Quid des tassements différentiels, des raccordements ou prolongements des équipements ?

Va-t'on s'accoler à une façade ou un pignon battu par les pluies et les vents dominants (Sud-Sud/Ouest) ?

La réalisation d'un simple solin s'avèrera souvent une solution technique inadéquate et insuffisance pour éviter tous problèmes ultérieurs d'infiltrations éventuelles ?

Quelle(s) est (sont) la (les) fonction(s) des 30 m² envisagés ?

Serviront t'ils d'extension à un séjour ou y trouvera-t-on une salle de bains, une buanderie, un w-c avec l'entièreté des sols et murs carrelés … en plus de la fourniture et du placement des appareils sanitaires … le fait des raccordements plus ou moins aisés.

Votre chaudière sera-t-elle suffisante pour assurer le chauffage de ce volume supplémentaire ?

 

Cela ne sert à rien de continuer … même si nous pourrions facilement encore vous soumettre une vingtaine d'autres questions qui influenceraient le prix final … et cela même sans aborder les aspects esthétiques souhaités ou imposés par les différentes réglementations.

En conclusion, n'essayez même pas de comparer car on pourrait passer du simple au double .. voire même plus d'un prix annoncé par m² construit !!!

Par conséquent, si quelqu’un se fait fort de vous donner rapidement une estimation fiable et prétendre que tout ira très vite ….. pour autant que vous signez directement ….. méfiance !!!!

 
Haut